La Salle VI se situe au niveau la bouche : le verbe créateur, d’après la tradition. Nous y trouvons la figuration de la grande « Ennéade ». Alexandre le Grand a modifié de façon importante cette salle. Il supprima les quatres colonnes d’Amenhotep III qui soutenaient la toiture, et construisit le Naos de grès qui porte son nom, laissant visibles à sa base les socles des anciennes colonnes. La salle VI est ici pour nous le maître-autel principal des églises, placé dans l’axe de la nef.

A Louxor, ce sont les murs Est-Ouest du temple couvert et de la cour péristyle qui sont commandés par l’axe D’Amon. L’axe des Mesures est tracé sous le dallage calcaire du santuaire VI de la barque d’Amon, sur la plateforme de grès. L’axe d’Amon, est marqué au sol, sous le dallage calcaire de la salle VI. Il se situe exactement dans le pharynx, lieu d’admission de la nourriture et de l’air qui font vivre, et lieu d’amplification de la voix, la parole qui crée.
Les fonctions de cette salle sont nombreuses.

p321La barque va, comme le veut le symbolisme, d’Est en Ouest ; le Naos s’ouvre sur le coté Nord. Alexandre le Grand a commencé à révéler ce qu’on avait tenu caché au temps d’Aménophis III, marquant la fin de la mission Égyptienne, l’époque des Ptolémées. Il y a un retournement, un renversement de l’état spirituel, de la fonction primaire et originelle. L’axe d’Amon est l’axe occulte du temple. Il dirige la construction de la salle de la barque d’Amon, ainsi que celle du Naos d’Alexandre. L’Axe d’Amon est occulte car il n’a pas de signification architecturale proprement dite. Il résume les principes directeurs « vitaux » du temple.

Ésotérisme Égyptien et Hermétique.

salleviPas un instant, une partie du corps vivant ne doit rester figée (comme l’exige notre raison cérébrale) sans provoquer la maladie ou la mort. C’est aussi pourquoi les axes, qui pourtant nous paraissent n’être que des lignes idéales et rigides, sont conçus dans le sens des influences célestes. Amon commande le nombre sept, nombre de la nature, des « composants » des phénomènes de notre monde. Le nom d’Amon est celui d’une eau aérienne portant en elle le principe de stabilité.

Les voies aériennes supérieures en raison de leur constitution (tissus adipeux et musculaires principalement) peuvent évoluer dans leur « configuration géométrique » au cours de la respiration. Cette géométrie est parfaitement indiquée dans la géométrie du Naos d’Alexandre le Grand.

Opérativité Initiatique

La géométrie spatiale est produite par les différents travaux spirituels qui agissent sur tout le corps humain, notamment sur la bouche et la respiration au cours de son sommeil, période pendant laquelle la conscience supérieure se nourrit. Ici, nous sommes dans la coagulation d’une « eau » mystérieuse.
Quel est donc ce « parfum » issu de la sécrétion divine ?

P438Une captation se fait également ici dans la barque d’Amon. Elle est indiquée de façon secrète dans l’écartement des bras qui sert de mesure, mais aussi de « Théurgie » ! A ce stade, la position du corps en direction des étoiles ou des planètes est très importante. C’est pour cela que la salle VI a son reflet inversé ailleurs dans le temple de Louxor et que l’axe d’Amon se dirige tout droit en direction d’un pylône à l’entrée Nord du temple (les pieds) !

Ce feu est une âme abstraite qui spécifie, pour former l’onguent précieux. Cette substance qui a commencé à se former au fur et a mesure dans les salles V, I, VII et XII, arrive en substance en salle VI. Nous sommes ici dans les voies internes de l’Alchimie. Il est impossible à ce stade d’aller plus loin dans la révélation.

axedamon